https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Les leçons des attentats de novembre 2015… et de vingt ans d’échec occidental face à l’islamisme - Par Alexandre Del Valle

Six ans après les attaques jihadistes de Paris s’ouvre le méga-procès des vingt responsables du carnage. Pour Alexandre del Valle, le vrai enjeu de ce procès est de dresser le bilan du laxisme judiciaire et de l’inconsistance des dirigeants qui se soucient moins de la sécurité des citoyens que du risque d’être pointés du doigt par les forces médiatiques et intellectuelles de la déresponsabilisation.


Moins d’un mois après la “victoire des talibans” en Afghanistan, d’où est parti le jihadisme moderne d’Al-Qaïda durant la guerre froide face à l’occupation russo-soviétique, mais 20 ans déjà après les attentats du 11 septembre 2001 et le début de la “guerre contre la terreur”, le moins que l’on puisse dire est que les massacres régulièrement perpétrés par les “coupeurs de têtes” depuis vingt ans partout dans le monde n’ont pas entraîné une vague d’autocritique au sein de l’islam mondial orthodoxe et encore moins une régression de l’islamisation radicale : les conversions à l’islamisme, les revendications communautaristes, les projets de centres, de mosquées et d’écoles islamistes portées par les Frères musulmans, le Qatar, le tabligh, les salafistes, la Turquie d’Erdogan, le Pakistan, ou autres pôles de l’islamisme soft, ou hard, sont en pleine expansion, et la progression de l’islam politique n’a aucunement fait reculer le jihadisme. Notre constat formulé dans La Stratégie de l’intimidation (2018) se confirme : « Plus le jihadisme tue, plus l’on parle de l’islamisme – en bien ou en mal –, plus cela sert son prosélytisme, et plus la “Solution” de la charia censée régler tous les problèmes et régner à terme sur la terre entière gagne les esprits, sur fond de victimisme et de paranoïa collective. » Or, face à la paranoïa, la pire des ripostes est la culpabilisation, dont l’Occident est champion.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !