https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Contrepoints

Institut Thomas More : Montée aux extrêmes · La Russie, l’Ukraine et nous

Bernard Lugan, impérial face aux « décoloniaux » - Par Jordan Hardoy

En 2021, Bernard Lugan a publié Pour répondre aux « décoloniaux », aux islamo-gauchistes et aux terroristes de la repentance. L’auteur, qui est universitaire et expert du Tribunal pénal international pour le Rwanda, a écrit une trentaine de livres consacrés à l’histoire et aux réalités africaines. Il dirige également la revue par internet L’Afrique réelle. Comme l’indique le titre de son dernier ouvrage, il s’agit d’une réponse aux idéologues accusés de déconstruire la France et son histoire par le biais d’une « inquisition revancharde » et d’un « terrorisme politico-médiatique reposant sur le postulat de la culpabilité française » accepté au plus haut niveau de l’État. En décembre 2020, le Président Macron a ainsi déclaré à la télévision algérienne que la colonisation était un crime contre l’humanité !

La colonisation et ses conséquences pour la métropole

Bernard Lugan rappelle que, dans les années 1880-1890, l’entreprise coloniale a été lancée par la gauche républicaine universaliste au nom d’une sorte de racisme civilisateur issu du progressisme des « Lumières ». Les milieux monarchistes et nationalistes y avaient tout d’abord été hostiles avant de s’y rallier par « devoir patriotique » et par attrait pour les horizons lointains.

Loin de l’enrichir, la colonisation a épuisé la France. Entre 1945 et 1958, en pleine période de reconstruction où les besoins étaient immenses et où notre pays devait emprunter des capitaux aux États-Unis, les investissements publics dans l’Empire totalisaient 22 % du total des dépenses sur fonds publics. Pour l’année 1952, les dépenses faites dans les colonies, y compris celles liées à la guerre d’Indochine, représentaient un cinquième du budget national. L’Empire coûtait donc infiniment plus qu’il ne rapportait à la collectivité française. Une fois débarrassée de ce fardeau, la France a pu enfin connaître une mutation économique à partir des années 1960.

De nos jours, cette gauche anciennement colonisatrice soutient l’immigration pendant que la « droite » laisse faire.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police