https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Contrepoints

Institut Thomas More : Montée aux extrêmes · La Russie, l’Ukraine et nous

«Pour sauver la démocratie, redonnons du pouvoir aux collectivités locales !» - Par Hugues Clepkens et Benjamin Morel

Pour répondre au désengagement citoyen, Hugues Clepkens et Benjamin Morel défendent une réforme profonde du système politique français.


Hugues Clepkens est administrateur territorial honoraire et président du Club Marc Bloch.Benjamin Morel est maître de conférences à l'université Paris 2 Panthéon-Assas et membre du Club Marc Bloch.

Dans la brume de l'information immédiate, permanente et non hiérarchisée, il est indispensable d'en revenir à quelques données fondamentales et simples. Parions que le futur Président de la République, dont la première des compétences est de veiller au respect de la Constitution, honore enfin cette obligation suprême. Dans ce cas, tant les candidats à la fonction que son futur titulaire, s'attacheront à laisser les mains libres au Parlement pour réaliser l'indispensable réforme locale dont notre pays a tant besoin depuis des décennies. En effet, selon l'article 35 de notre Constitution, «La loi détermine les principes fondamentaux de la libre administration des collectivités territoriales, de leurs compétences et de leurs ressources». La question à mettre en débat entre les Français concerne donc la campagne pour les futures élections législatives et non pas la présidentielle.

À LIRE AUSSI Christophe Guilluy : «La réforme territoriale affaiblit le pouvoir politique des élus locaux»

Où en sommes-nous ? Après des réformes importantes votées entre 1970 et le début des années '80, la période suivante jusqu'à maintenant, a été ponctuée d'une multitude de lois inadaptées, le plus souvent absconses, en tout cas inefficaces et coûteuses. Le résultat fait que le système local français est devenu incompréhensible pour les citoyens et en plus, contraignant, voire inopérant. Un des meilleurs spécialistes en la matière titre un de ses récents articles : «La décentralisation 40 ans après : Un désastre»1. En 2018, le club Marc Bloch avait écrit, pour sa part, que «le système, si solide en apparence, est en train de se désagréger», reprenant à son compte les avis émis dans plusieurs dizaines de rapports officiels publics. Les illustrations abondent et les conséquences s'en mesurent concrètement dans la diminution de la participation aux élections locales.

«Pour sauver la démocratie, redonnons du pouvoir aux collectivités locales !» (lefigaro.fr)
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police