https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le Figaro - FigaroVox - Opinions, débats, controverses autour de l'actualité

Causeur.fr

Valeurs Actuelles

Faut-il s’offusquer de toutes les inégalités ?

Ce sont les chiffres mis en avant par le dernier rapport d’Oxfam :
  • les richesses des 1 % les plus riches de la planète correspondent à plus de deux fois la richesse de 90 % de la population (6,9 milliards de personnes).
  • les milliardaires du monde entier, c’est-à-dire seulement 2 153 personnes, possèdent plus de richesses que 4,6 milliards de personnes, soit 60 % de la population mondiale.
  • en France, 7 milliardaires possèdent plus que les 30 % les plus pauvres et les 10% les plus riches possèdent 50 % des richesses.
Comme à chaque fois, il sera abondamment diffusé et les commentateurs unanimes pour dénoncer des inégalités mondiales inacceptables et appeler à les réduire. Ces réactions médiatiques aboutissent néanmoins rarement à proposer une méthode très précise en vue de cette réduction. La proposition politique la plus en rapport avec les conclusions d’Oxfam est une augmentation de la taxation des plus riches. L’idée d’une taxe spécifique sur les plus riches pour financer l’aide au développement est parfois avancée.

Le chiffre cité semble si éloquent par lui-même que la conclusion ne semble souffrir aucune contestation. Est-il possible de s’y opposer ?
Nous tenterons pour le savoir, de répondre à quatre questions.
  1. Les inégalités sont-elles scandaleuses en soi ?
  2. Les inégalités de patrimoine sont-elles une bonne manière de mesurer les inégalités économiques ?
  3. La dénonciation de la richesse des milliardaires est-elle juste ?
  4. Quelles conclusions pratiques tirer du rapport ?

Lire la suite de l'article

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !