https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le Figaro - FigaroVox - Opinions, débats, controverses autour de l'actualité

Causeur.fr

Valeurs Actuelles

Où sont passés les hommes d’État en France?

L’affaire Griveaux qui frappe le monde politico-médiatique à la veille des élections municipales renvoie à une question fondamentale: d’où vient le naufrage de la vie publique française dans la médiocrité? Où sont passés les hommes d’État? Une vision classique de l’histoire politique française oppose la Ve République à celles qui l’ont précédée, la IIIe et la IVe: avant 1958 régnaient les ténèbres, et après, la lumière. Ce schéma, qui bénéficie d’un large consensus, met en balance l’instabilité gouvernementale des régimes précédents et la stabilité- ou l’immobilisme - de l’actuel système présidentialiste qui garantit à l’exécutif une permanence de cinq ans.
Cependant, cette vision manichéenne - avant, le mal, et après, le bien - se heurte à un constat: la France d’avant 1958 a su engendrer d’authentiques hommes d’État. Aujourd’hui, elle produit certes des personnalités politiques, mais semble de plus en plus impuissante à former et porter aux plus hautes responsabilités des hommes ou des femmes d’État, c’est-à-dire des dirigeants qui placent le service de l’État ou de la chose publique, la res publica, au-dessus de leur intérêt et de leur destin personnel.
Lire la suite de la tribune

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !