https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Pas de liberté (d'expression) pour les ennemis d'Edouard Louis !

S’exprimant sur la liberté d’expression dans une émission de Canal +, l’écrivain a déclaré qu’il y avait malgré tout «des questions que l’on ne peut pas poser». 
Anne-Sophie Chazaud dénonce les apories de son propos: la liberté d’expression ne souffre pas de «mais» en dehors des restrictions prévues par la loi, juge-t-elle.
«La liberté, c’est toujours la liberté de celui qui pense autrement» écrivait magnifiquement l’égérie du mouvement spartakiste allemand Rosa Luxemburg dans son ouvrage d’analyse critique sur la révolution russe en 1918, à laquelle elle reprochait, précisément, ses terribles dérives liberticides.
Une phrase que nos jeunes godelureaux du minoritarisme victimaire seraient bien inspirés de méditer, à l’image de l’écrivain et apprenti sociologue Édouard Louis, eux qui ne risquent pas grand-chose contrairement à elle qui fut assassinée.
Il est vrai que Rosa Luxemburg se battait pour l’émancipation et la dignité des ouvriers, du prolétariat ouvrier, et non pas pour une société d’individus nombrilistes, autocentrés sur le récit complaisant de leur «misérable petit tas de secrets», tout occupés par leurs combats intimes et minoritaristes duplicables à l’infini en forme d’interminable complainte.

Edouard Louis et la liberté d'expression : pour Charles Consigny, “c'est une forme de terreur sur le débat public”

L'avocat Charles Consigny dénonce une tentative de musellement du débat. Entretien.

Valeurs actuelles. En déclarant de manière confuse que « la liberté d’expression, c’est connaître les questions que l’on peut poser et les questions que l’on ne peut pas poser. Il y a des questions qui ne sont pas des questions mais qui sont des insultes », Edouard Louis n’assigne-t-il pas à ce droit des limites que la loi ne prévoit pas ? 
Charles Consigny. Evidemment ! Edouard Louis fait partie d'une certaine gauche qui rêve d’imposer une chape de plomb sur le débat public. Mais à mon sens, de telles déclarations ne doivent pas nous inquiéter outre-mesure. Elles sont avant tout la marque d’un courant intellectuel aux abois qui se raccroche à l’autoritarisme pour exister. Je rappelle à toute fin que… Lire la suite de l'entretien
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !