https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le Figaro - FigaroVox - Opinions, débats, controverses autour de l'actualité

Causeur.fr

Valeurs Actuelles

Retraites : pas de réelle solution envisageable sans une meilleure communication


Les humains se distinguent par leur grande capacité à coopérer. Cela n’avait pas échappé au grand Adam Smith qui, avec son ami David Hume, rêvait de devenir les Newton des sciences sociales. Avez-vous déjà croisé des chiens négociants un échange d’os, remarquait Adam Smith : deux petits os, contre un gros ? Bien entendu non. Or nous, les humains, faisons cela quotidiennement : nous coopérons, dans la sphère marchande bien entendu, mais aussi, en dehors de cette sphère, au sein de nos familles, avec nos voisins, nos amis, nos associés.

Smith voulait mettre en évidence les liens de causalité très forts qui existent entre Richesse des Nations, coopération, ouverture des espaces d’échange, division du travail, et tout ce qui s’en suit. C’est pourquoi, en bon pédagogue, il avait choisi de débuter son fameux ouvrage de 1776 avec le récit de la façon dont le travail est organisé dans une manufacture d’épingles. La fameuse facture d’épingles ! Celle dont de si nombreuses générations d’étudiants en sciences sociales ont dû faire (ou auraient dû faire…) une visite virtuelle.

Moins connues, et pourtant tout aussi essentielles dans l’analyse de Smith, sont les quelques pages qui suivent cette description de la visite de la manufacture d’épingles ; pages dans lesquelles il imagine ce que l’on peut voir en poussant la porte du logement d’un simple docker londonien de la fin du XVIIIe siècle. Le spectacle est, aux yeux du scientifique qu’est Smith, tout simplement merveilleux. Smith passe ainsi un long moment à énumérer les milliers de personnes qui ont coopéré à la réalisation du moindre objet présent dans cette modeste pièce, s’attardant par exemple à citer quelques-uns des milliers d’individus et de corps de métier qui, de près ou de loin, ont contribué à la réalisation du simple chandail bleu posé sur le dos d’une chaise.
Lire la suite de l'édito

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !