https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Condamnation de la «maison individuelle»: «Le gouvernement veut régenter la vie des Français» - Par Olivier Babeau

La ministre de la Transition écologique en charge du Logement a déclaré qu'il fallait «en finir avec la maison individuelle», ce «non-sens écologique, économique et social». Olivier Babeau déplore l'attitude d'une classe politique qui rend les individus coupables de leurs choix de vie, au lieu de servir leurs intérêts.


En déclarant qu'il fallait «en finir avec la maison individuelle», ce «non-sens écologique, économique et social». La ministre du logement a provoqué de vives critiques. On comprend les raisons de s'opposer à l'étalement urbain, qui va de pair avec d'importants besoins de déplacements quotidiens. Mais il est frappant qu'on ne commence pas d'abord à se demander pour quelle raison de si nombreux Français peuvent trouver ce type d'habitat souhaitable. La déclaration d'Emmanuelle Wargon est emblématique d'une orientation nouvelle de l'action politique.

À LIRE AUSSI : Laurent Chalard: «Pourquoi le modèle du pavillon avec jardin ne mène pas à une impasse»

On pense souvent que la politique, c'est brosser les gens dans le sens du poil, leur dire ce qu'ils veulent entendre et leur servir ce qu'ils veulent. Comme n'importe quelle entreprise, un candidat à une élection devrait trouver la demande et adapter son offre. Ce n'est pourtant pas (plus ?) du tout le cas. Si le responsable politique en démocratie était hier un courtisan, il est devenu un austère censeur.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !