https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Contrepoints

Institut Thomas More : Montée aux extrêmes · La Russie, l’Ukraine et nous

Frédéric Lazorthes : «Choisissons la liberté responsable plutôt que l’interdiction et la surveillance!»

Contre le coronavirus, la France a perdu la bataille initiale, celle qui s’est jouée entre janvier et mars. Le 16 mars, Emmanuel Macron, pour enrayer la progression la pandémie, annonça une décision sans précédent: la suspension pour tous les citoyens et sur tout le territoire de la liberté de circuler en dehors de chez soi, sauf motifs professionnels impérieux ou de première nécessité, chaque déplacement devant être justifiée au moyen d’une attestation à présenter aux autorités de police. Le deuil même était interdit.
Sous le choc de sa vulnérabilité, la France se résignait à adapter, face à la pandémie, la voie chinoise, le «lockdown», dont l’efficacité repose sur une conception et un exercice de l’autorité antinomique avec ce que nous sommes. Quand bien même aujourd’hui la moitié de l’humanité se trouve, à des degrés divers, sous le régime du grand confinement, comment ne pas y voir le signe d’une terrible défaite collective? Si chaque mort résonne comme le glas, chaque jour de confinement acte un renoncement.
Lire la suite de l'article dans LeFigaro.fr
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police