https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Nouveaux armements, cybercriminalité : l’OTAN est-elle dépassée ? - Par Xavier Raufer

Les chefs d’Etat et de gouvernement des trente pays membres de l’OTAN ont participé au sommet, ce lundi 14 juin, à Bruxelles. Face aux cyber attaques et aux nouveaux armements russes, l'OTAN semble dépassée. Joe Biden a tenu à insister sur les menaces russes et chinoises. Emmanuel Macron a plaidé pour le désarmement.

Atlantico : Quelle est la réalité de la menace représentée par la Russie ? Quels sont les arsenaux et les types d’armes avancées dont disposent les Russes ?

Xavier Raufer :
Il faut tout d’abord bien définir le terme de menace. À l’heure actuelle, la Russie ne menace pas grand monde… Mais dans une situation où ce pays gigantesque se trouve exposé à des dangers multiples, il a développé de nouveaux systèmes d’armement impressionnants et révolutionnaires. Ainsi, si on se projette dans la guerre de demain, la Russie a une avance assez considérable.

Il est à noter qu’elle a largement testé aux combats ses armes en Syrie. L’essai au combat donne une meilleure connaissance de son matériel que des outils qui ont servi au Bourget ou dans des festivals militaires internationaux.

Plus précisément, les Russes ont une avance sur des dispositifs de guerre radioélectronique. Ces outils bloquent les ondes sur un secteur donné (plusieurs centaines de km2) où ils peuvent interdire à des instruments de guerre tout usage d’onde. Ainsi, le bateau qui se trouvait en capacité de naviguer est complètement paralysé. Ces armes ont été utilisées en Syrie, au Haut-Karabakh pendant la guerre récente. Au vu des retours de nombreux officiels, ces armes sont extrêmement impressionnantes.

Naturellement, dans un contexte où la guerre utilise toujours plus d’informatique le fait de perdre cet atout brutalement et immédiatement est de l’ordre de la catastrophe absolue. Aujourd’hui, même les obus tirés par les canons sont intelligents donc affectés par la paralysie des ondes. Ces systèmes rendent alors la bataille impossible. Sur les quelques semaines de batailles au Haut-Karabakh, le dispositif a été utilisé pendant quatre jours et durant ce laps de temps, aucun drone turc n’a pas pu décoller.

Avec ce type d’armement la Russie arrive à tirer son épingle du jeu. Lorsque la Pologne a fait une simulation de combat pour vérifier si son armée pouvait repousser une offensive militaire russe, Varsovie a été conquise en quatre jours…

Ce que l’on sait c’est que lorsqu’un tel type d’arme est annoncé, il est déjà aguerri et en place. Lorsque les Russes, comme les Chinois, Turcs ou Iraniens ont quelque chose de nouveau et de révolutionnaire ils ne vont pas le crier sur les toits. Il s’agit d’un matériel déjà testé, déjà connu. Si il a été utilisé lors d’opérations, il a été vu par l’OTAN, mais il y aussi probablement d’autres surprises que nous ne connaissons pas.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !