https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Réflexions sur la démocratie délibérative - Par Dominique Schnapper

La crise de la représentation, dont le niveau d’abstention croissant lors des élections est un indicateur, renouvelle naturellement la réflexion sur les pratiques démocratiques. Comment revivifier la conscience politique des citoyens et ranimer le respect qu’ils doivent nécessairement porter aux institutions qui règlent le fonctionnement de ces pratiques ?

Depuis quelques décennies des politistes proposent d’asseoir la légitimité démocratique non plus seulement sur le vote et le décompte des voix mais aussi sur la force des débats informés, réfléchis et respectueux des différents points de vue ; en démocratie les adversaires politiques ne sont pas des ennemis. Jürgen Habermas a élaboré la théorie philosophique de cet espace public en tant que lieu de ce débat idéalement rationnel et contrôlé. Moins philosophiquement on peut en effet avancer que la démocratie est un régime où l’échange des mots, plutôt que la violence, est chargé de résoudre les rivalités et les conflits qui caractérisent les sociétés humaines.

Sur l’état de la réflexion, Loïc Blondeaux et Bernard Manin nous offrent une mise au point sur Le Tournant délibératif de la démocratie[1]. Si l’on donne à la délibération un sens qu’on peut qualifier de faible, toute démocratie est délibérative puisque les citoyens sont libres de, ou même sont invités à, débattre sur les sujets politiques en privé, dans les associations (qu’ils peuvent librement créer), les partis politiques, les syndicats, les médias (et Internet en a multiplié les occasions de manière exponentielle) et finalement, last but not least, choisir leurs gouvernants par leur vote. Aussi n’est-ce pas dans ce sens faible que le « tournant » de la délibération est traité par ses théoriciens, ils s’interrogent pour analyser ou pour prôner une modalité nouvelle de la démocratie, la démocratie délibérative, dont la légitimité ne serait plus seulement fondée sur l’élection, mais sur la délibération.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !