https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Alain Bauer: «Le bon renseignement empêche les attentats, la bonne préparation prépare aux pandémies»

Ignace Semmelweis, prédécesseur Hongrois méconnu de Pasteur, avait vainement cherché à imposer le lavage des mains à l’hôpital de Vienne (Autriche) en 1846. Choqué par l’énorme taux de mortalité des accouchées de la salle où sont formés des étudiants. Semmelweis imposa le lavage des mains à la chaux. Et le taux s’effondra. Comme trop souvent, les diafoirus de l’époque le méprisèrent, le firent taire, l’expulsèrent. Il finira interné.
Et les mauvaises pratiques reprirent le dessus. Pour l’asepsie dans les enceintes médicales comme pour la prise de conscience des autorités face aux épidémies et aux pandémies qui, contrairement à ce que beaucoup de responsables cherchent à faire croire, sont extraordinairement stables dans leur processus de progression depuis au moins un siècle.
Lire la suite sur LeFigaro.fr

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !