https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Confinement : comment en sommes-nous arrivés là ?


Les Français sont attachés à la Sécurité sociale parce qu'elle permet à la plupart des gens, d'avoir accès à des soins performants de manière relativement simple. Pourtant quand une personne va voir son médecin de famille, à la fin de la consultation, quel qu'en soit le motif, elle lui demande si ce qui est prescrit, médicaments ou examens, est remboursé, si les spécialistes sollicités prennent un dépassement, si l'éventuelle intervention chirurgicale est bien prise en charge, etc. Si la réponse est négative, le patient demandera, s'il ne peut y faire face, à changer de traitement, à surseoir à l'examen ou à l'intervention. Parfois une personne est dans une situation telle, qu'elle ne conçoit pas la nécessité ou l'intérêt de soins. Elle a d'autres préoccupations. Notre Sécu a des défaillances qui s'accentuent sans cesse. Elle prend de plus en plus d'argent aux Français et rembourse de moins en moins. Il y a toujours des personnes qui ne sont pas couvertes. La pérennité des ressources financières n'est pas assurée. Ce livre traite ces difficultés dans le contexte économique de la France. Il propose des solutions cohérentes et éprouvées pour que tous les Français puissent toujours bénéficier des meilleurs soins.


Emmanuel Macron a pris la parole le 16 mars pour annoncer, sans jamais  prononcer le mot, le confinement des Français.

Il faut remarquer que, face à la pandémie de coronavirus, la situation de plusieurs pays européens, pourtant développés et bénéficiant d’une longue tradition sanitaire, est parmi les plus mauvaises de la planète.

Quoi qu’on en dise, bien qu’elle fasse très peur, même si le rapport cas/décès est plus lourd que celui de la grippe saisonnière, cette épidémie est médicalement peu sévère. Au total, 7007 personnes sont décédées pour 175 536 cas de contamination recensés dans le monde.

L’infectiologue Didier Raoult explique :

En 2019, il y a eu 2,6 millions de morts dans le monde par infection respiratoire aiguë. À votre avis, quelle influence aura là-dedans le coronavirus ? Avant de modifier sensiblement ces statistiques, il va falloir qu’il tue beaucoup… Et qui sait s’il ne s’arrêtera pas du jour au lendemain sans qu’on sache pourquoi comme le SRAS, ou si l’on en aura fini avec lui en mars, comme habituellement avec la grippe. Tout cela fait que je ne suis pas particulièrement ému, et pense surtout à détecter et à traiter.

La question qui se pose est de savoir pourquoi et comment ces États ont pu être à ce point défaillants. Comment ont-ils pu transformer cette épidémie virale en catastrophe sanitaire, humanitaire, économique et sociale ?
Lire la suite de l'article gratuitement sur Contrepoints.org

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !