https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Élargissement de l’Union européenne à l’heure du Coronavirus: «une fuite en avant suicidaire dans le déni»

«Je suis très heureux que les États membres de l’Union européenne soient parvenus aujourd’hui à un accord politique sur l’ouverture des négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord […] Je félicite de tout cœur ces deux pays. Cela envoie également un message fort et clair aux Balkans occidentaux: votre avenir est dans l’UE.» Cette communication de M. Oliver Varhelyi, Commissaire européen à l’Élargissement, diffusée sur Twitter à l’issue d’une réunion avec les ministres des États membres de l’Union européenne revêt une tonalité étrangement décalée, presque surréaliste.
L’Europe est frappée de plein fouet par la pandémie de COVID-19. Elle est même aujourd’hui la région du monde la plus touchée. Les morts se comptent par milliers en Italie, en Espagne et en France, et l’épidémie progresse partout, y compris en Allemagne. Les frontières extérieures comme les frontières intérieures de l’Europe sont fermées, bouclées, verrouillées. Les populations sont confinées, astreintes à des mesures draconiennes, sans précédent dans l’histoire récente. Les économies européennes sont en cours d’écroulement, tandis que de gigantesques vagues de faillites, de licenciements, de chômage se profilent à l’horizon. La certitude de déficits publics abyssaux, le retour inévitable de la planche à billets et de l’inflation menacent de plein fouet la survie de l’euro. Les dirigeants politiques parlent d’une véritable «guerre». Les experts et les scientifiques se déchirent, alors que nulle part n’apparaît le bout du tunnel.
Lire la suite de la tribune sur LeFigaro.fr

Aidons-les

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !