https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Nicolas Baverez: «Le siècle de Machiavel»

Depuis le XVIe siècle, le spectre de Nicolas Machiavel hante la modernité. D’un côté, il a émancipé la politique de la religion et de la morale, affirmé la souveraineté de l’État et combattu pour la liberté de l’Italie. De l’autre, il a érigé le cynisme et la violence en principes de gouvernement, affirmant que la politique et l’État obéissent à une raison qui leur est propre et soutenant que le Prince doit être jugé exclusivement à ses résultats, ce qui doit le conduire à «préférer la grandeur de la Cité au salut de son âme».
Le destin tragique du XXe siècle fut placé sous le signe du machiavélisme. Il s’est ordonné autour des guerres mondiales et de la guerre froide - dénouées en 1918, 1945 et 1989 -, qui opposèrent les nations et les empires, la démocratie et les totalitarismes.

Lire la suite de la tribune dans LeFigaro.fr

Aidons-les

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !