https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

“On perd toujours le début des guerres” : les quatre théories d'Eric Zemmour sur le coronavirus

Il n’a rien perdu ni de sa verve ni de son espace médiatique. Alors que la France s’enlise dans le confinement, Éric Zemmour continue d’arpenter les plateaux de Face à l’info à Zemmour & Naulleau, pour étayer son analyse si particulière et disserter sur la situation chaotique dans laquelle le monde plonge peu à peu tandis que se propage le Covid-19. Valeurs actuelles a tenté de synthétiser cette pensée en quatre points :
1 - L'interminable chemin de Damans d'Emmanuel Macron, rejeton du «vieux monde»
S’il y a bien un homme qui souffre politiquement de la situation, c’est le chef de l’Etat. Eric Zemmour n’hésite pas à comparer sa trajectoire politique à celle, religieuse, de Saint Paul sur le « chemin de Damas », afin de symboliser les renoncements successifs d’Emmanuel Macron, élu en 2017 sur trois éléments clés : « le marché, l’individu, l’Europe ». « Or il est en train de ramener l’Etat, le social, la nation. C’est extraordinaire ! C’est pour ça que je parle d’un chemin de Damas ». Une trajectoire similaire pour Éric Zemmour à celle des socialistes en 1983, mais « à l’envers » : « c’est-à-dire que les socialistes en 81 avaient été élus sur l’Etat, le social, la nation au lieu de quoi, en 83, ils étaient allés chercher l’individu, l’entreprise, l’Europe ».
Lire la suite sur ValeursActuelles.com
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !