https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Nicolas Baverez – Le clash des puissances

Derrière la crise du coronavirus et le krach des marchés financiers pointe un clash géopolitique entre les puissances qui rivalisent pour le leadership du XXIe siècle. La pandémie de Covid-19 constitue un nouveau terrain de confrontation entre le totalitarisme numérique chinois et la démocratie.
Le paradoxe veut que la Chine, où est apparue cette épidémie et où elle a prospéré du fait de l'opacité de son autocratie, érige sa gestion en modèle d'efficacité qu'elle oppose à l'impuissance des démocraties. Première touchée, elle est aussi en tête de la sortie de crise, le ralentissement de la contagion permettant la levée progressive des mesures de confinement et le retour au travail des trois quarts des salariés.
Le Japon, la Corée du Sud et Taïwan montrent cependant qu'il reste parfaitement possible de contrôler la propagation du coronavirus tout en respectant l'État de droit. Au total, la crise va accélérer la bipolarisation du monde et la nouvelle guerre froide entre les États-Unis et la démocrature chinoise.
Lire la suite sur LePoint.fr

Aidons-les

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !