https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Xavier Raufer : Comment la France bascule d’une phase d’émeutes sporadiques à une véritable guérilla larvée


Fin 2020, où en est la France ? Une formule l'exprime pleinement : Platon, baston, Macron. Un pays coupé en deux zones distinctes, ne sachant se rejoindre ; même, se comprendre.

• En haut, le pouvoir et un certain nombre de médias, vivant l'idéal-type pour lequel parler suffit à tout régler. "Insupportable", s'écrie Jean Castex ; "intolérable", renchérit M. Darmanin : hop ! Plus de crime ni de terrorisme.

Lui aussi dans l'éther, le préfet du Rhône (qui n'est pas seul) prétend que, chez lui "il n'y a pas de zone de non-droit". Or la veille, le pauvre assénait un arrêté-Halloween prohibant alcool et mortiers d'artifice : effet zéro, les émeutiers s'en sont royalement fichus.

De même perdus aux cieux, d'idéalistes maires libertaires-écolos, comme celle de Besançon qui prétend faire du périlleux coupe-gorge de La Planoise "un lieu de vie ou toutes et tous pourront cohabiter sereinement". Égarés aussi dans de platoniciennes nuées, des libéraux désemparés, tels le maire de Montbéliard qui, après une énième émeute, gémit que pourtant "on fait en sorte que le quartier vive bien : jeux, espaces verts, travaux sur les bâtiments, piscines".

Là-dessus, des médias en mode camomille, évoquant du bout des lèvres des quartiers "sensibles", "ponctués" ou "entachés" d'"incidents" ou de "heurts"; Et un Me Dupond-Taubira déplorant le sort de "gamins déchirés par la vie".

Telle est la platonicienne France des cimes, coupée de la base, des Français du commun et du réel criminel ravageant le pays.

"Ravageant", vraiment ? oui - au quotidien, même. Car jadis rarissimes (Strasbourg, nouvel an), émeutes et combats de bandes armées adviennent désormais chaque jour. Les rixes sporadiques tournent à la guérilla larvée, proliférant dans le pays.

Élus, hauts-fonctionnaires, syndicalistes, alertent en chœur : "Violences plus fréquentes... Scènes de guérilla... détonations quasi-quotidiennes... Attaques d'ampleur inégalée... Les violences (envers la police) se multiplient et augmentent d'intensité... Les émeutiers visent les policiers pour les blesser, voire les mutiler. Ils n'ont peur ni de la police, ni de la justice".

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !