https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Xavier Raufer et André Chevallier : ce problème d’encadrement de la police nationale auquel doit absolument s’attaquer le gouvernement (Violences contre un producteur)


Atlantico.fr : Après l’évacuation violente d’un camp de migrants à la République, la vidéo d’un producteur de musique passé à tabac par trois policiers choque. Dans l’encadrement de la police, comment expliquer ces faits? Les policiers sont-ils parfois un peu trop laissés à eux-mêmes ?

Xavier Raufer :
L'idée de ce campement place de la République est l'évidente provocation d'experts de tels guet-apens médiatiques, visant à produire des images-choc, tsunami émotif paralysant la réflexion logique. Réflexion que voici. Que font à Paris ces centaines d'Afghans, pour la plupart jeunes hommes issus d'un pays en guerre depuis un demi-siècle, donc aguerris et peut-être dangereux ? Qui les a laissés entrer ? Au-delà, qui les laisse manipuler par des anarchistes, à seule fin d'agit-prop ?

Le gouvernement défend une loi visant à protéger les forces de l'ordre et il fait bien. Rappel : au quotidien, policiers, gendarmes, pompiers, etc. sont agressés, filmés, traqués jusqu'à chez eux, injuriés sur internet, menacés avec familles et enfants, à l'école, au marché, etc.

Seulement, nos dirigeants amateurs sont incapable de flairer un piège, surtout s'il émane d'anarchistes ou d'antifa, vers lesquels va sa durable faiblesse. Les gilets jaunes, un massacre ; les anarchistes, zéro répression. Cette complicité larvée avec l'extrême-gauche, d'abord médiatique, se paye aujourd'hui. Pour le musicien frappé, attendons la suite, peut-être plus complexe que d'initiales et émotives annonces. Souvenons-nous de "Théo"... Hollande à son chevet, etc…: on a vu la suite.

André Chevallier : L’insuffisance d'encadrement de proximité, garant de la déontologie et du sens de l'action au jour le jour, peut expliquer le type de dérives auxquelles vous faites référence. Policiers parfois très peu encadrés la nuit ou le week-end, absence de contrôle, esprit de clan dans les services créent une situation problématique.

Cette situation se complique de la destruction systématique de la légitimité démocratique des forces de l'ordre depuis l'importation de problématiques américaines et des “black live matters“ en France. Certaines forces politiques réduisent délibérément les policiers à un "groupe" comme un autre. C'est aussi ce qu’une partie des médias entretient comme image de manière biaisée. Nous sommes face à une perte de sens totale qui ébranle la police et renvoie les autorités politiques à un impératif de garantie du pacte républicain face à l'offensive de déconstruction massive de la légitimité des forces de l'ordre.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !