https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Contrepoints

Institut Thomas More : Montée aux extrêmes · La Russie, l’Ukraine et nous

Etienne Gernelle : Plenel et Despentes, la gauche anti-«Charlie»


Notre liberté, leur courage. Charlie Hebdo, qui a payé le prix du sang pour que vive la liberté d'expression, ne lâche rien. Dans leur numéro à l'occasion de l'ouverture du procès des attentats de janvier 2015, ils reproduisent d'ailleurs leur une de 2006 (Mahomet s'exclamant « c'est dur d'être aimé par des cons ») et les caricatures du journal danois Jyllands-Posten.

Dans ce numéro historique (et que l'on recommande), Charlie a aussi consacré une double page à ce que le journal appelle les « charognards du 7 janvier 2015 ». Celles et ceux qui se sont essuyé les pieds sur Charlie et ses morts dans l'espoir de complaire à on ne sait qui.

Lire aussi Attentats de janvier 2015 : qui sont les 14 accusés ?

Parmi eux, dans cette double page, deux figures se détachent en encadré : Virginie Despentes et Edwy Plenel. Deux adeptes de la leçon de morale, dénonçant à tour de bras, se drapant dans les atours flatteurs de la gauche (pitié pour elle, elle mérite mieux !) et prétendant incarner le bien. Despentes, écrivaine talentueuse, s'adonnant un peu trop facilement à la charge hasardeuse, imprécise, et prolixe en contrevérités. Plenel, journaliste, ancien directeur de la rédaction du Monde et fondateur de Mediapart tendance Fouquier-Tinville, confondant souvent la plume avec la guillotine, la démocratie avec le trotskisme.

Leurs propos, relevés par Charlie, sont glaçants.


https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police