https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Hakim El Karoui : Attentat de Conflans, une quatrième génération de djihadistes ?


Comment peut-on caractériser cette attaque ?

Je qualifierais ce type d’attaque de “djihadisme de quatrième génération”. En effet, il est très différent des djihadismes des générations précédentes (syrienne, irakienne et algérienne) caractérisés par des Français plus âgés, partis hors de France, membres de réseaux organisés ou maintenant un lien très fort avec leurs pays d’origine.

Le profil de cet assaillant est particulier. C’est tout d’abord un étranger, très jeune. Il semble avoir agi a priori seul, sans réseau ni organisation pour le soutenir. Il semblerait également s'être radicalisé récemment, sans formation sur le plan religieux. Son acte a une dimension symbolique extrêmement forte, qui peut rappeller les tueries de mars 2012 à Toulouse et Montauban par Mohammed Merah et évidemment celle des frères Kouachi contre Charlie Hebdo et d’Amedy Coulibaly contre l’Hyper Cacher. Enfin, une dernière particularité à noter est l’absence de lien apparent avec Daech. Les attentats de la génération syrienne étaient marqués par une revendication ou une forme de soumission à Daech. Dans ce cas, rien n’indique ce lien.

L’auteur de cet attentat, par sa jeunesse et ses origines étrangères, rappelle l’action du jeune Pakistanais ayant attaqué des journalistes devant les anciens locaux de Charlie Hebdo en septembre 2020. 

Le rôle des réseaux sociaux dans l'attentat de Conflans-Saint-Honorine est largement commenté. Quel a été leur place dans ce drame ?

Ce qui est particulièrement troublant, et spécifique aux derniers cas du jeune Pakistanais et du jeune Tchétchène, c’est le rôle qu’ont joué les réseaux sociaux dans le passage à l’acte. Si l’enquête le confirme, il semblerait que le jeune homme ait été informé des propos de l’enseignant via une vidéo d’un parent d'élève qui a beaucoup circulée. Elle tournait largement sur les plateformes, non pas dans des cercles islamistes mais dans des cercles identitaires. C’est visiblement cette vidéo qui aurait convaincu le jeune Tchétchène de venir commettre son crime atroce. Il était géographiquement loin des Yvelines, et n’était en rien concerné par la situation dans ce collège.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !