https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Thibault de Montbrial : “Il faut réaffirmer la fonction protectrice de notre justice”


Un commissariat attaqué au mortier d'artifice, un policier fauché, un jeune lynché, un chauffeur tué, un passant poignardé… La litanie des violences devient quotidienne, reflet d'une sécurité intérieure en déréliction. « Notre société est aujourd'hui minée par des fractures nombreuses et profondes », explique Thibault de Montbrial, toutes produit d'une « radicalisation galopante de l'action politique ». Spécialisé dans les problématiques de sécurité intérieure depuis plus d'une dizaine d'années, président du Centre de réflexion sur la sécurité intérieure (CRSI), l'avocat dresse un constat édifiant et glaçant sur l'ensauvagement de notre pays. Une bombe à retardement, dont la principale menace est l'islamisme, qui pourrait pousser à un certain abattement. Mais les propositions de l'ouvrage offrent des perspectives pour agir tant qu'il est encore temps.

Gérald Darmanin a suscité la polémique, le 24 juillet, en parlant d'ensauvagement de la société. Le terme vous paraît-il adéquat ?

Non seulement il me paraît adéquat, mais je l'avais utilisé dans un entretien pour le Figaro deux jours avant le ministre ! Cet ensauvagement est doublement perceptible, par l'augmentation sensible du nombre de violences volontaires et par l'augmentation exponentielle du degré de violence. On voit se banaliser des pratiques comme le lynchage en groupe, l'utilisation d'armes auparavant peu utilisées en France comme des machettes, des coupe-coupe. Il y a également une hausse des attaques à l'arme blanche.

Mais surtout apparaît une véritable indifférence des agresseurs vis-à-vis de leurs victimes. Dans nombre de cas, les agresseurs ne cherchent pas particulièrement à tuer, mais le sort de la victime leur est indifférent. Le risque de tuer est totalement assumé dans l'agression. Et cela, souvent, pour des enjeux dérisoires : un mauvais regard, une cigarette… Ce constat est partagé par tous mes interlocuteurs : préfets, magistrats, policiers, gendarmes. La violence touche aussi les prisons, des surveillants sont agressés presque tous les jours. On constate que la violence est en train de devenir un des modes de résolution “normaux” du conflit dans notre pays.

Rester libre ! la newsletter gratuite du Courrier des Stratèges

Rester libre ! la newsletter gratuite du Courrier des Stratèges
Parce que rester libre est plus que jamais notre devoir moral et le sens de notre humanité, dans un monde de plus en plus autoritaire....
https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !