https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Le courrier des stratèges

Luc Ferry : «Surpopulation ou “ planète vide”?»

Les écologistes n’ont cessé de ressasser l’idée que le principal motif d’inquiétude au XXIe siècle serait la surpopulation. Or de nombreux chercheurs démontrent aujourd’hui que c’est tout à fait faux.


Depuis le livre de Paul Ehrlich, La Bombe P (1968), un ouvrage vendu à plus de 2 millions d’exemplaires,les écologistes n’ont cessé de ressasser l’idée que le principal motif d’inquiétude au XXIe siècle serait la surpopulation. Or de nombreux chercheurs démontrent aujourd’hui que c’est tout à fait faux, qu’il s’agit encore d’une de ces fallaces sur lesquelles prospèrent les idéologies de la décroissance et que le danger qui nous menace est en réalité inverse: celui d’une planète vidée de sa jeunesse pour cause de dénatalité.

Revenons aux termes de ce débat crucial. Professeur de biologie à Stanford, Ehrlich disposait d’une belle crédibilité académique, ce qui ne l’empêcha pas d’annoncer dans ses livres (notamment dans Eco-catastrophe!, en l969) d’invraisemblables carabistouilles, assorties de recommandations néo-fascistes. Il prétendait notamment que, vers le milieu des années 1970,la surpopulation entraînerait des centaines de millions de morts par malnutrition. Fondateur d’une organisation intitulée Zero Population Growth («zéro croissance de la population»), il préconisa une stérilisation forcée des femmes ayant dépassé un certain quota d’enfants, voire une adjonction pure et simple de stérilisants dans les aliments de base et les réservoirs d’eau potable des villes. Pour faire bonne mesure, il voulait que l’État mît d’urgence en place une surtaxe sur les biberons, les couches, les poussettes et les aliments pour bébés! Afin de donner l’exemple, il s’infligea une vasectomie. Emporté par la fougue malthusienne qui le conduisait à traiter de «connards» tous ceux qui ne partageaient pas ses vues, il continua à lancer des prédictions de plus en plus insensées sans que sa popularité en pâtît le moins du monde, bien au contraire. Plus il divaguait, plus les écologistes l’écoutaient. Un peu comme aujourd’hui avec Greta Thunberg, ils trouvaients a manière de tirer la sonnette d’alarme admirable. Dans un élan de folie qui enthousiasma ses disciples, il déclara qu’en «1980, l’espérance de vie des Américains ne dépasserait pas 42 ans», ajoutant cet oracle qui terrorisa les Verts de l’époque: «Si j’étais joueur, je prendrais même le pari qu’en l’an 2000 l’Angleterre aura disparu» (sic!). Ehrlich devint une star des médias, un véritable gourou pour fondamentalistes verts. Rien que dans la seule année 1970, il passa plus de 200 fois dans des émissions de télévision et de radio, enchaînant au passage des centaines de conférences dont les thèses furent relayées jusque dans Playboy.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police

 




Cliquez sur le bandeau ci-dessous !