https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Contrepoints

Institut Thomas More : Montée aux extrêmes · La Russie, l’Ukraine et nous

Christophe Boutin : "PMA pour toutes", le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?


Atlantico.fr : La défense de la nature humaine et de la complémentarité des sexes sont des thèmes conservateurs devenus étrangement désuets avec le temps. Des années qui ont mené le débat public vers l'acceptation de lois comme la PMA pour toutes sans débat. Le discours conservateur est-il définitivement voué à l'indifférence ou pire, à la dénonciation ?

Christophe Boutin :
Le fait qu'un discours soit diffusé ou non dans les médias ne vient pas uniquement de ce qu’il est désuet. Contrairement en effet à ce que pensent certains, je n’ai pas l’impression qu’il y ait de débat sur la nature humaine et/ou la complémentarité des sexes pour une très grande majorité de notre population, ni dans la « France périphérique », ni au sein de populations récemment installées sur notre territoire. Et si, demain, vous tenez certains des propos qui sont lancés du haut de leur chaire par des universitaires spécialisés sur la théorie du genre, ou que l’on trouve à longueur de colonnes dans nombre de médias, vous ferez simplement hurler de rire les joueurs de pétanque d’Ardèche ou les éleveurs de cobs du Cotentin… et vous aurez peut-être à vous sortir de situations beaucoup plus périlleuses dans les fameux « territoires perdus de la République ». C’est qu’en effet ils sont peu sensibles à ces analyses hors-sol qui entendent, selon les cas, nier ou leur réexpliquer la réalité dans laquelle ils vivent, et qu’ils ne se soucient guère d’être pour cela traitées de ringards par trois sylphides vegan et deux hispters hésitant sur leur identité sexuelle.

Si le discours « sociétal » actuel fait tant de bruit, c’est simplement qu’il est imposé par une propagande permanente et une répression sans faille. Une propagande qui ne vise pas seulement, comme on le croit souvent, à satisfaire quelques revendications individualistes, mais, en le faisant, à déstabiliser une société en faisant éclater ce qui est peut-être sa structure la plus fondamentale, la famille. Porter atteint à la famille, c'est en effet, d'abord, faire éclater des solidarités qui pourraient, à l'occasion, se révéler comme autant de contre-pouvoirs face à un État toujours plus intrusif, avec des atteintes toujours plus importantes portées aux libertés individuelles – nous sommes bien placés pour le constater en 2020 –, laissant face à cet État des individus isolés et désarmés. Mais c’est aussi empêcher la transmission, au-delà d’une solidarité, d'une culture et, surtout, d'une identité.

Face à cela se dresse ce que vous appelez le discours conservateur - et que l'on pourrait appeler le discours réaliste, tant, par définition, la pensée conservatrice est justement une pensée du réel. Un discours selon lequel on ne peut évoluer qu'en tenant compte de ce réel, et non en se projetant, après avoir fait table rase des réalités, dans le fantasme d'un avenir idéal. Ce discours de la mesure choque nos progressistes, engagés dans une course en avant, appelant en permanence au « dépassement de l’humain » ou à son « augmentation » – un autre nom de sa négation -, et ils comptent user de tous les moyens, même légaux, pour empêcher le discours conservateur de porter.

https://pourunenouvellerepubliquefrancaise.blogspot.com/https://grandeschroniquesdefrance.blogspot.com/https://parolesdevangiles.blogspot.com/https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/

#JeSoutiensNosForcesDeLOrdre par le Collectif Les Citoyens Avec La Police