https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Alexandre Devecchio : Indigénisme, décolonialisme… Les idées folles du nouvel antiracisme

«On réinvente l’apartheid, on revient aux années 1930 tout en prétendant les combattre», s’inquiète le philosophe Pascal Bruckner. Avant de citer quelques slogans délétères: «Sibeth traître à sa race», «mort aux Blancs». Slogans entendus lors d’une manifestation… antiraciste. C’était le 6 juin à Paris.
Si la majorité des 20.000 participants, émus par les images terribles de l’agonie de George Flyod, étaient mus par un élan de solidarité et d’indignation sincère, la plupart des organisateurs étaient des groupes concentrés sur un agenda politique. On retrouvait le collectif pour Adama qui était à la manœuvre dans les cortèges radicaux des manifs de «gilets jaunes» comme lors de la marche contre l’islamophobie de novembre dernier. On découvrait la Ligue de défense noire africaine (LDNA) dont l’un des représentants s’est illustré par un discours, place de la Concorde, fustigeant l’État français «totalitaire, terroriste, colonialiste, esclavagiste», tandis qu’un autre militant s’en prenait à Colbert «ce gros fils de p… qui a écrit le Code noir». Le 22 mai dernier, l’organisation avait applaudi au déboulonnage de deux statues de Victor Schœlcher, en Martinique. L’homme politique, pourtant resté célèbre pour avoir participé à l’abolition définitive de l’esclavage en France…
Lire la suite sur LeFigaro.fr

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !