https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Philippe de Villiers : « Nos dirigeants se pâment devant le discours racialiste »


Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde. Avec ce titre en forme de programme, le nouvel essai de Philippe de Villiers, publié début juin aux éditions Fayard, caracole dans les listes de best-sellers, comme les précédents. Dans cet ouvrage, le Vendéen part de la longue conversation qu'il eut, en août 2016, en « son » Puy du Fou avec celui qui allait devenir candidat à l'élection présidentielle, puis président : Emmanuel Macron. Celui-ci était venu, raconte son hôte, « à la rencontre du Légendaire français », il sera servi.

Dans ce livre haletant et corrosif, piqué de formules réjouissantes dont seul l'auteur a le secret, l'homme de l'Ancien Monde tel que se veut Villiers, féru d'Histoire de France, prolonge la conversation entamée ce soir-ci, et qui n'a jamais cessé depuis avec ce président qui rêvait d'incarner un Nouveau Monde, mais continue de solliciter celui qui n'aime rien tant qu'exalter, à sa manière, disruptive elle aussi, notre roman national. Avec rage, le libelliste dresse la liste des mensonges et reniements qui, selon lui, ont conduit à l'impasse dans laquelle se trouve notre pays. Philippe de Villiers poursuit sa démonstration dans cet entretien au Point, à la lumière des derniers développements de l'actualité, l'affaire Traoré, les violences de Dijon et les déboulonnages de statues, mettant en garde contre ce nouveau virus qui porte en lui l'éclatement de notre nation : le séparatisme.

Lire la suite de l'entretien sur LePoint.fr

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !