https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Guillaume Jeanson : «Ce n’est pas le moment de désarmer la police !»

Depuis plusieurs jours, Dijon vit au rythme des affrontements entre communautés. Hier soir, devant l’intensité des violences, le RAID - à ne pas confondre, comme l’a fait Jean-Luc Mélenchon sur Twitter, avec le GIGN - était même de sortie pour épauler les CRS et la BAC. À en croire le préfet de Côte d’Or Bernard Schmeltz, «une centaine d’opposants» se trouvaient alors face aux forces de l’ordre.
Dans un espace-temps rapproché, alors qu’il battait le pavé parisien à l’occasion de la manifestation de samedi organisée par le collectif «La Vérité pour Adama», le même Jean-Luc Mélenchon se livrait devant un parterre de caméras à un appel solennel. Un appel en faveur d’«une police aussi désarmée que possible pour inspirer le respect des citoyens».
Ce désarmement de la police résonne bien sûr comme une antienne éculée d’une certaine extrémité de l’échiquier politique. Personne n’aura oublié les leçons d’un Philippe Poutou, professées sur le plateau d’«On n’est pas couché», à seulement quelques mois des 86 morts et 458 blessés de l’attentat de Nice.
Lire la suite de la tribune sur LeFigaro.fr

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !