https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Renaud Girard: «Négocier dans un monde néobismarckien»

Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine, a publié, le 6 juin 2020, un communiqué cinglant, en réponse à l’exploitation par Pékin de la mort tragique du Noir George Floyd aux mains de la police de Minneapolis. C’est une attaque en règle, bien argumentée, contre le système totalitaire dirigé par le Parti communiste chinois.
La relation entre les États-Unis et la Chine est descendue au plus bas depuis qu’ils ont ajouté une dimension idéologique et sanitaire à leur guerre commerciale, ouvertement déclarée par Donald Trump lors de son discours à Davos de janvier 2018. Mais la France n’a pas voulu suivre son plus vieil allié occidental dans ce jeu de massacre diplomatique. Bien que dépourvue de naïveté à l’égard de la stratégie chinoise des routes de la soie, bien que soucieuse de mettre en place des infrastructures strictement européennes pour son futur réseau 5G de télécommunications, la France estime qu’elle peut, sur certains points précis, s’allier utilement avec Pékin.
Lire la suite sur LeFigaro.fr

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !