https://mechantreac.blogspot.com/p/dabstraction-zouaves-pontificaux-ce.html https://raymondaronaujourdhui.blogspot.com/p/raymond-aron-aujourdhui.htmlhttps://mechantreac.blogspot.com/p/la-bibliotheque-ideale-dun-liberal.html

Mathieu Bock-Côté: «France, refuse l’américanisation factice!»

La mort tragique de George Floyd, étouffé de sang-froid par un policier de Minneapolis, a suscité une colère absolument légitime aux États-Unis, qui ne sont jamais parvenus à surmonter leur question noire. On pouvait s’attendre à de vives manifestations. Elles ont dégénéré, toutefois, en se transformant en émeutes raciales. Elles ont un effet de contagion ailleurs dans le monde, où l’américanisation des mentalités est telle qu’on plaque systématiquement une grille d’analyse élaborée pour penser les pires travers des États-Unis à des pays qui n’ont rien à voir avec eux. On y verra aussi un effet psychologique de l’influence toxique des réseaux sociaux, qui poussent leurs utilisateurs à un état de surexcitation pathologique.
Il faut dire qu’en France la mouvance indigéniste est un rouage majeur de cette américanisation, et cherche à convaincre par une propagande permanente les populations immigrées que leur situation est assimilable à celle des Noirs américains. Elle contribue ainsi à une forme de colonisation américaine en France, en y important une actualité étrangère pour mobiliser sa base à partir d’elle. À travers son discours victimaire s’opère une racialisation accélérée des rapports sociaux, dont la récente manifestation indigéniste à Paris est le dernier exemple. On peut même y lancer un appel aux armes en poussant la chansonnette sans que cela ne passe pour un discours haineux, évidemment.
Lire la suite sur LeFigaro.fr

Cliquez sur le bandeau ci-dessous !